Gestion des Produits

La gestion des produits est le système qui intègre les responsabilités SHE à chaque phase de la durée de vie de nos produits.

Pendant de nombreuses années, Quaker a été à la pointe de la création de programmes efficaces de gestion des produits pour notre secteur industriel, en étant le partenaire d'organismes importants tels que l'Association indépendante des fabricants américains de lubrifiants (Independent Lubricant Manufacturers Association – ILMA) et l'Union indépendante de l’industrie européenne des lubrifiants (Union of the European Lubricants Industry – UEIL).

En 2014, nous avons mis en place un ensemble de "Principes de la chimie écologique", que notre comité technique utilise maintenant comme directive pour le développement de produits. La philosophie de nos principes trouve son origine dans le Pollution Prevention Act of 1990. Ses principes sont les suivants :

  1. La prévention des déchets est toujours une préoccupation dans les études, la fabrication et l'application de nos produits.
  2. Dans la mesure du possible, les produits utilisent et créent des substances peu ou pas du tout toxiques pour l'être humain et
    l'environnement.
  3. Nous faisons tous les efforts pour une utilisation sûre avec un impact négligeable sur la santé humaine dans les applications de nos produits.
  4. Nous tenons compte du rendement des procédés lors de l'étude des produits et examinons soigneusement les moyens de fabrication les plus efficaces pour un rendement maximal, l'amélioration
    des rendements et la réduction ou la disparition des déchets.
  5. Nous évaluons les avantages de la réutilisation des matières brutes.
  6. Lors de la conception des produits, nous tenons compte de la fin de vie des produits, y compris la facilité d'élimination, la dégradation et l'impact sur l'environnement
    .
  7. Les substances et la forme d'une substance utilisée dans un procédé chimique doivent être choisies de façon à minimiser la possibilité d'accidents chimiques, y compris des libérations, des explosions et des incendies.

Nous pensons qu'il faudra plusieurs années pour mettre tous ces principes en application et pour construire une culture de formulation des produits qui ne contiennent pas de matières potentiellement nuisibles.